DR
La beauté de ces paysages forestiers ne doit pas nous faire oublier que les forêts sont en danger. Les regarder, c'est déjà un peu les sauver. Contemplons.
Sommaire

L’avenue des baobabs, Madagascar

DR

C'est le site le plus photographié du pays et on comprend pourquoi. L’allée des baobabs est un groupe de baobabs qui borde la route de terre entre Morondava et Belon’i Tsiribihina dans la région de Menabe, à l’ouest du Madagascar. Baptisés « racines du ciel » par les Malgaches, ces arbres vieux de plus de 800 ans mesurent 30 mètres de hauteur.

La forêt de peupliers, Oregon, États-Unis

DR

À la Boardman Tree Farm, des milliers de peupliers ont été plantés sur ce terrain de plus de 10 000 hectares. À l’automne, cette forêt prend des allures théâtrales en dévoilant ses flamboyantes couleurs.

Les forêts pluviales de Queensland, Australie

DR

L'Australie possède quelques unes des plus anciennes et des plus grandes étendues de forêts tropicales au monde, avec lesquelles vous pouvez communier. La région du Queensland regorge des plus denses et merveilleuses d'entre elles où l’on retrouve les plus grandes étendues d'eucalyptus, des savanes, des fougères, des figuiers étrangleurs, ainsi qu’une variété ahurissante d’animaux.

Le bois de Hal, Belgique

DR

Ce bois est une forêt de 552 hectares situé au sud-est de Hal. Il est particulièrement connu pour ses vastes étendues de jacinthes sauvages qui fleurissent habituellement autour de la fin avril, début mai, donnant une impression de conte maléfique. Beau et mystérieux à la fois.

Le parc forestier de Zhangjiajie, Chine

DR

Classée depuis 1992 au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette partie de la Chine possède une biodiversité extraordinaire en plus de plusieurs arbres rares et de ces grandes formations rocheuses.

La forêt de mangroves, Krabi, Thaïlande

DR

La région de Krabi, en Thaïlande offre plusieurs hectares de forêts de mangroves, ces arbres dont les racines baignent dans l’eau sans ne jamais pourrir. Il est possible de sillonner ces forêts en kayak.

Le parc national de Séquoia, États-Unis

DR

Situé en Californie, le Sequoia National Park s’inscrit dans un environnement montagnard. Célèbre pour ses séquoias géants, ce parc nous invite dans la démesure. Ces arbres, les plus volumineux de la planète, doivent leur croissance rapide aux pluies abondantes engendrées par l'élévation du relief et au sol riche de la Sierra Nevada. On raconte que c’est un chef indien Sequoyah, inventeur de l'alphabet cherokee, qui a donné son nom à l'arbre. Il peut atteindre l’âge canonique de 3 000 ans.

La forêt des Carpates blanches, République Tchèque et Slovaquie

DR

Les Carpates blanches, c'est avant tout un massif montagneux situé de part et d’autres de la frontière entre la République Tchèque et la Slovaquie. Avec ses vastes prairies, ses forêts envoûtantes et ses camps d’orchidées, les Carpates blanches font partie des biotopes les plus inestimables d’Europe.

Les forêts de Yakushima, Japon

DR

Dans le sud de l'archipel nippon, une montagne perdue au milieu de l'océan abrite des "sugi", arbres sacrés millénaires qui composent d'anciennes forêts couvertes de mousse aux allures féériques. Un havre humide et luxuriant qui a inspiré le cinéaste Hayao Miyazaki pour son film d'animation Princesse Monoke.

La forêt des Beskides, République Tchèque, Ukraine, Pologne, Slovaquie

DR

Le massif des Beskides s’étend sur 600 kilomètres de la République Tchèque jusqu’à l’Ukraine en traversant tout le sud de la Pologne à la frontière de Slovaquie. Les Beskides possèdent de vastes forêts de conifères qui forment des sculptures mystérieuses l'hiver, avec l'arrivée de la neige.