En cas de perte ou de vol de votre carte ou chèquier, la loi en général vous protège. Encore faut-il bien réagir pour être remboursé(e) ? Revue de détails de vos droits.
Carte bancaire ou chèque volés, quelles sont vos garanties ?Creative Commons
Sommaire

Réagir vite

Réagir vite© Creative CommonsVous venez de vous faire voler votre sac ou constatez que votre chéquier ou CB manquent ? Ne tardez pas à faire opposition.

Comment : - en avertissant votre agence bancaire : soit en l'appelant aux heures d'ouvertures, soit en ligne si votre banque vous le propose, soit auprès du serveur vocal interbancaire pour les CB au 0 892 705 705 (0,34 euros/min) qui oriente chaque appel vers le centre d'opposition compétent. Pour les chèques, vous pouvez vous adresser au centre national d'appel des chèques perdus ou volés au 08 92 68 32 08 (0,37 euros/min). - en déclarant ensuite le vol (s'il y a) au commissariat ou gendarmerie le plus proche. - en confirmant l'opposition par lettre recommandée avec AR sous 48h auprès de votre agence en joignant le récépissé de déclaration de vol.

Un conseil : conservez dans un endroit sûr votre numéro et date d'expiration de votre CB ainsi que les numéros de chèques. Cela permet de gagner du temps.

En cas de vol ou de perte de ma carte, suis-je remboursé ?

En cas de vol ou de perte de ma carte, suis-je remboursé ?© Creative CommonsDepuis 2009, si votre carte a été perdue ou volée, les paiements frauduleux effectués avant l'opposition sans votre code confidentiel sont intégralement remboursés par votre banque dans un délai d'un mois, ainsi que les incidents de paiements et les frais de découvert.

Si votre code a été utilisé, les débits restent à votre charge dans la limite forfaitaire de 150 euros, sauf si vous avez souscrit une assurance "moyens de paiement"* auprès de votre banque.

Attention : si vous avez tardé à avertir votre banque ou si vous avez commis une négligence (vous avez noté et laissé le code confidentiel dans votre portefeuille...), vous risquez d'assumer l'ensemble des débits avant l'opposition. C'est cependant à votre banque de prouver votre négligence.

L'opposition pour une carte bancaire est gratuite. * contacter l'assureur

En cas de vol ou de perte de mon chéquier

En cas de vol ou de perte de mon chéquier© Creative CommonsS'il ne s'agit pas de votre signature sur le chèque, votre banque doit vous restituer les sommes débitées car elle est tenue de vérifier la signature apposée.

Cependant, réagissez vite : si un certain nombre de chèques ont été débités sans aucune intervention de votre part, il peut y avoir négligence et vous risquez de supporter les retraits frauduleux.

L'opposition pour un chèque peut coûter entre 5 et 20 euros selon les banques.

Si vous constatez un montant frauduleux

Si vous constatez un montant frauduleux© Creative CommonsIl arrive que votre numéro de carte ait été subtilisé et que des achats importants sur le net ou par correspondance apparaissent sur votre relevé de comptes, alors que votre carte est rangée dans votre portefeuille. Vous devez avertir votre banque par lettre recommandée avec AR, et faire opposition sur votre carte.

Votre responsabilité n'est pas engagée. Vous serez intégralement remboursé des sommes débitées par votre banque un mois après réception du courrier.

Quel délai : "vous disposez de 13 mois à partir de la date de l'opération litigieuse pour contester ce débit.", explique Anthony Bem, avocat à Paris. Cependant, le plus tôt est le mieux. Car selon les banques, ce délai peut être raccourci à 70 jours si les opérations ont été réalisées hors de l'Espace Economique Européen (27 états membres de l'Union Européenne + Norvège, Islande, Liechtenstein).

En cas de litige, le juge cherchera si l'opposition a été effectuée dans les meilleurs délais compte tenu des habitudes d'utilisation du titulaire de la carte.

Pensez à éplucher vos relevés chaque mois.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.