Nouvelle plainte d'un retraité à Vernon. L'escroquerie, repérée par les forces de l'ordre dans d'autres régions de France, semble se répandre…
IlustrationIstock

Cette arnaque à l’horodateur pourrait vous faire perdre beaucoup : un prétexte énoncé pour mieux vous piéger

Rendre service peut parfois coûter très cher… Un retraité en a fait les frais ce jeudi 4 avril 2019, à Vernon, dans l’Eure. En chargeant ses courses dans sa voiture en compagnie de sa femme, le senior est interpellé par un homme, à l’angle de la rue des Pontonniers et de la rue André Bourdet, dans le centre-ville, rapporte Actu.fr.

L’individu, qui prétend n’avoir que des billets pour payer son stationnement à l’horodateur, sollicite donc son aide.Puisque la machine n’accepte que la monnaie et la carte bancaire, il demande à sa victime du jour, de régler à sa place, avec sa propre carte bleue. en contrepartie, il lui propose un un remboursement en liquide.

Le retraité accepte. Après avoir introduit sa carte dans un horodateur et effectué son code, l’escroc lui assure que le paiement n’a pas fonctionné. Il parvient ensuite à détourner un instant son intention, ce qui lui permet de dérober la carte et de partir, avec le code en tête...

Cette arnaque à l’horodateur pourrait vous faire perdre beaucoup : 500 euros volés

Une fois la supercherie découverte, le retraité fait aussitôt opposition.

Malheureusement, son compte avait déjà été dépouillé. En l’espace de seulement quelques minutes, le malfaiteur est en effet parvenu à retirer en deux fois, 500 euros, dans des distributeurs automatiques de billets du centre-ville.

Il aurait d'ailleurs tenté d’arnaquer d’autres personnes. Sur les caméras de vidéosurveillance de la ville, le procédé a été clairement identifié. L’individu repère sa victime, généralement une personne âgée, avant de passer à l’action.

Si vous vous retrouvez dans cette situation, refusez la proposition.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.