Brigitte Macron, Melania Trump, Donald Trump, Emmanuel MacronAFP
Le couple présidentiel est en visite d'Etat aux Etats-Unis depuis le lundi 23 avril. Toutefois, la vraie motivation de cette rencontre n'est peut-être pas que diplomatique.

Melania Trump est-elle à l'origine de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis ?

Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte Macron, sont arrivés lundi 23 avril en soirée aux Etats-Unis. Il s’agit de la première visite d’Etat sous le mandat du président américain, un privilège sans doute rendu possible par les frappes conjointes menées en Syrie, le 13 avril. Pour Philippe Gélie, correspondant à Washington pour Le Figaro, elles permettent au président de la République d’arriver à Washington "auréolé du statut d’allié militaire de premier plan", et d’afficher un bilan concret de sa "relation privilégiée" avec son homologue américain.

A lire aussi : Emmanuel Macron : tout ce que l’on sait de Mount Vernon, la résidence où il va être hébergé

Néanmoins, ce n’est pas le seul élément à mettre en avant : Melania Trump a elle aussi largement oeuvré en faveur de cette visite d’Etat, qui fait suite à celle de Paris, tenue en juillet 2017. "Selon le chef du protocole, c’est elle qui a insisté pour rendre la politesse de la sorte au couple français", assure Philippe Gélie dans le Figaro.

Repas présidentiel : la First Lady en charge de l'organisation

D’après les informations de l’hebdomadaire Closer, elle aurait d’ailleurs joué un rôle clé dans l’organisation. Elle a notamment participé à l’élaboration du repas, dont elle a choisi le thème "crème et or" et le menu, détaillé par Planet. Au programme, "le meilleur de la cuisine traditionnelle américaine", comme l’indiquent les services de la First Lady, ainsi que de très précieux vins français, pour certains vieux de plusieurs centaines d’années. Elle l'a aussi explicité sur son compte Twitter.

Tout au long de leur séjour, Emmanuel et Brigitte Macron assisteront ensuite à une parade militaire devant la maison Blanche, puis à un discours au Congrès, ainsi qu’à un dîner à Washington.