Google entre dans la danse

De son côté, Google ne reste pas les bras croisés : voyant se profiler un sérieux concurrent sur le lucratif créneau de la publicité en ligne, le géant de Mountain View aurait, par la voix de son directeur général Eric Schmidt, contacté Jerry Yang pour lui proposer une contre-attaque, indique ainsi ''The Wall Street Journal'' (04/02).

Le plan prendrait non pas la forme d'un mariage, mais plutôt celle d'un partenariat dans la publicité en ligne. Preuve que Google s'inquiète d'une fusion entre Yahoo! et Microsoft, son directeur juridique David Drummond soulevait récemment sur son blog : "Microsoft va-t-il exercer la même influence à la fois inappropriée et illégale sur l'Internet comme il l'a fait avec le PC ?".

Réponse immédiate de Microsoft, sur le même thème de la prédominance. "Aujourd'hui, Google domine le marché de la recherche et de la publicité sur le Web. Google a amassé environ 75% des revenus liés à la recherche en ligne dans le monde et sa part de marché continue de croître". A la bataille des mots devrait se succéder la bataille des dollars, et à ce jeu là, l'un comme l'autre disposent de solides arguments...

° Vincent Bolloré : la bio non autorisée

° John Carey (Pioneer Fund) se joue de la conjoncture

° Bruce Wasserstein (Banque Lazard) surfe sur la vague des fusions-acquisitions

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.