Bouygues à grande vitesse !

Alstom, qui fabrique les TGV, dispose d'un site dans la capitale des Charentes Maritimes. L'AGV pourra atteindre une vitesse de croisière de 360 km/h, contre 320 km/h pour les TGV classiques. La compagnie italienne NTV en a déjà commandé 25. Avec 30 % du capital d'Alstom, Bouygues est le premier actionnaire de ce groupe qui construit également des turbines électriques.

Chez Alstom, c'est surtout cette seconde activité qui l'intéresse. Et il voit plus grand encore, en ciblant... Areva. Dirigé par Anne Lauvergeon, le groupe nucléaire Areva est actuellement contrôlé par l'Etat, par l'entremise du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). La fraction de son capital cotée en Bourse est inférieure à 10 %, et il ne s'agit pas vraiment d'actions, mais de "certificats d'investissements", c'est-à-dire d'actions dépourvues de droit de vote. L'éventuelle ouverture de son capital passe donc par une décision politique, que Nicolas Sarkozy semble prêt à assumer.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.