Astuces pour un maquillage qui rajeunitjupiterimages
En créant un effet d'optique, le maquillage peut aider à cacher certaines imperfections et donner un coup de jeune au visage.
Sommaire

Optez pour une base lissante

En un seul geste, les bases lissantes comblent rides et ridules en déposant un film imperceptible sur l'épiderme. C'est instantané et stupéfiant. Cette seconde peau transparente estompe et floute les imperfections à la surface de l'épiderme grâce à des diffuseurs de lumière élaborés à partir de microbilles et à des textures siliconées ...

Du bout des doigts, appliquez par petites touches sur les zones d'ombre du visage (ailes du nez, front) ou sur des endroits ciblés comme les rides du Lion, celles des pattes d'oies. Etirez de l'intérieur vers l'extérieur.

L'embellisseur : un cocktail anti grise mine

Les embellisseurs de teint, véritables petits surdoués de la cosmétique, sont des antidotes à la mauvaise mine. Leur credo : illuminer plutôt que maquiller en jouant avec les pigments réflecteurs plutôt qu'avec la couleur. Ils se posent sur la peau avant le fond de teint ou mélangés à celui-ci et agissent comme un véritable coup d'éclat pour donner un teint rehaussé et lumineux. Rose pâle, mauve, abricot, banane... des teintes qui, imperceptiblement, accrochent la lumière de façon très naturelle pour un maquillage très frais.

Appliquez du bout des doigts sur le front, le nez, les joues et le menton

Le correcteur pour camoufler

Pour camoufler les taches brunes, fiez-vous aux lignes de correction du teint, testés par des chirurgiens plasticiens ou des dermatologues. Avec un taux de pigments plus élevé (25 à 30%) que dans un fond de teint traditionnel, ces correcteurs « couvrants » nouvelle génération permettent de dissimuler efficacement les imperfections sans effet masque.

Appliquez une petite quantité de correcteur de teinte beige sur la tache brune. Estompez en tapotant du bout des doigts pour diluer la matière dans le grain de peau et obtenir une couche fine. Unifiez en superposant un fond de teint fluide.

Estomper les cernes

L'objectif est de combler les creux et éclaircir la zone.

Maquillez les cernes après avoir appliqué le fond de teint. Pour les petits cernes, posez une couleur beige à l'angle interne du nez vers la partie creuse du cerne. Estompez en tapotant délicatement du bout du doigt sans chercher à étaler sous peine de déplacer les tissus et agrandir le cerne. Sur les cernes bleutés, utilisez un correcteur jaune puis superposez le correcteur beige. Sur des cernes «brun-jaune », camouflez d'une teinte rosée.

Pour fixer parfaitement l'anticerne, poudrez avec un pinceau type fard à paupières.

Un fond de teint adapté pour alléger les traits du visage

Un fond de teint trop foncé vieillit. Trop clair, il donne un air de clown triste... La bonne nuance sera celle qui, testée en touche légère au beau milieu du front ou sur le maxillaire, se confond avec votre peau. Vous pouvez, d'une manière générale, faire confiance aux beige lumineux ou rosés.

Gardez la main légère car toute surcharge de fond de teint accuse les rides.

Chauffez une noisette de produit sur le dos de la main, déposez-le par petites touches sur l'ensemble du visage. Lissez du centre vers l'extérieur du visage, sans oublier la racine des cheveux, les lobes des oreilles et le cou.

Pli naso-génien, pli de l'amertume : jouez les trompe l'oeil

Comblez la ride qui va du nez au coin externe de la bouche en appliquant un anticerne clair ou un pinceau « coup d'éclat ». Débordez légèrement sur les ailes du nez en estompant. La couleur claire transforme optiquement les creux en volume. Pour relever des commissures tombantes, effacez leur dessin naturel avec de l'anticerne.

Avec un crayon de la même couleur que votre rouge à lèvres, esquissez le contour de la lèvre supérieure en commençant le ligne un peu plus haut que votre commissure. Tracez le contour de la lèvre inférieure en rejoignant le trait du haut pour créer l'illusion de commissures plus hautes.

Le blush pour un effet bonne mine

Le blush ou fard à joues est un atout maître pour créer l'illusion. Il imite la fraîcheur des joues après une promenade au grand air ! En poudre, il donne un voile léger coloré, facile à poser. Evitez le blush rouge ou rose vif qui fait poupée russe, choisissez de préférence des tons bruns ou beige rosé.

Pour l'appliquer, souriez et posez le fard à joues en balayant un gros pinceau rond et doux du haut des pommettes en étirant vers les tempes. Vous gagnerez en éclat naturel et vos traits sembleront tirés vers le haut.

La poudre, toute en légèreté

Pour fixer le maquillage et « dompter » la brillance du visage, utilisez une poudre libre transparente et ultra fine afin d'éviter les « plaquages » disgracieux. Si elle remplit ces conditions, vous serez assurée d'avoir un produit qui adhère à la peau sans se glisser dans les ridules.

Avant d'utiliser votre poudre, laissez votre épiderme absorber, pendant quelques minutes, votre soin de jour ou votre fond de teint. La houppette assure une bonne tenue, pour un résultat plus aérien, servez-vous d'un gros pinceau. Dans les deux cas, limitez-vous aux zones de luisance (ailes du nez, front).

Paupière affaissée : Réveiller le regard

Les paupières tombantes donnent un air fatigué et triste. En rétrécissant le regard, elles vieillissent aussi l'ensemble du visage.

Pour ouvrir et éclairer le regard, épilez les quelques poils qui traînent sous l'arcade sourcilière puis posez sur la paupière mobile et sous le sourcil un fard à paupière clair (nude, chair). Tracez une simple ligne avec un crayon brun ou gris au ras des cils supérieurs pour estomper la partie tombante. Avec un mascara brun, brossez les cils vers l'extérieur. Ainsi ourlés, ils font oublier la paupière tombante en faisant basculer l'œil vers le haut.

Fard à paupières : Nuances subtiles pour coup de frais

Sur les yeux, une main trop lourde c'est quelques années en plus !! Plus vous avancez en âge, plus la nuance de votre fard à paupières doit être pâle pour adoucir le regard. Gare aux couleurs qui vieillissent comme les kakis ou les bistres, les fards nacrés et les irisés qui accentuent les pattes d'oie. Une teinte beige permet de camoufler les petits vaisseaux qui transparaissent sur les paupières. Pour réveiller la prunelle, jouez avec les couleurs complémentaires : des abricotés pour les yeux bleus, des rose pâle et les violines pour les yeux verts, du bleu marin pour les yeux noirs.

Sourcils clairsemés : Maquillez-les

Des sourcils dégarnis vieillissent le visage. Comblez les trous à l'aide d'un crayon, d'une poudre mate ou d'un mascara qui agit alors comme une teinture. Restez le plus proche possible de leur couleur naturelle. Choisissez des bruns cendrés ou des gris »mine de plomb. Ayez la main légère car les sourcils se remplissent vite.

Peignez les poils vers le bas pour découvrir leur ligne supérieure, votre trait de crayon ne doit pas dépasser les racines ainsi visibles. Hachurer quelques petits traits entre les poils, puis fondez le tracé d'un coup de brosse dans le sens de l'implantation.

Sourcils en bataille : restructurez-les

A 20 ans, des sourcils en bataille, ça passe. A 50 ans, ça fait négligé et ça donne un air triste. Epilez en dessous de la ligne, en arrachant les poils un par un, de bas en haut, pour ne pas les casser. Inspirez-vous du triangle d'alignement « aile du nez - coin externe et interne de l'œil » : Tout ce qui dépasse doit disparaître ! Pensez à contrôler la symétrie de votre travail, en épilant alternativement. Pour dompter vos sourcils, appliquez au doigt un peu de crème hydratante, vaporisez un soupçon de laque à cheveux ou utilisez un mascara transparent fixateur de sourcils.

Contour des lèvres : zéro défaut

Pour empêcher le rouge à lèvres de filer dans les ridules, précisez le contour d'un trait de crayon à lèvres léger avant de faire glisser votre bâton de rouge. Equipez-vous de teintes neutres qui se fondent à la couleur naturelle des lèvres (brun, beige ou beige rosé).Commencez le tracé par le « v » de la lèvre supérieure puis continuez jusqu'aux commissures. Passez ensuite à la lèvre inférieure. Une fois les contours dessinés, colorez les coins de la bouche au crayon puis appliquez votre rouge à lèvres. Pressez ensuite vos lèvres sur un kleenex, poudrez puis rajouter une touche de couleur.

Rouge à lèvres : la juste teinte

Choisissez la bonne nuance en gardant à l'esprit qu'un rouge à lèvres riche réchauffe le teint, un pâle le fait paraître délavé. Aucune faute de goût si vous optez pour de tonalités chaudes qui illuminent le visage et font paraître plus pleines les lèvres. Au choix, piochez dans la gamme des « beige rosé », « bois de rose », « corail », « framboise ». En revanche, bannissez les « rouges » trop vifs, les « bruns » trop marqués, le « violets » profonds, les finis brillants qui privent la peau de chaleur, la décatissent et accentuent l'effet lèvres minces.

Tonifier un ovale affaibli : pour un effet lifting

Le vieillissement agit comme un poids sur les joues, le maxillaire (double menton) et le cou. Pour dissimuler la manque de fermeté de l'ovale qui commence à perdre de sa tonicité et de sa netteté, des bajoues ou un double menton, posez une touche de poudre bronzée ou un stick foncé juste en dessous de la mâchoire. Pour un effet lifting encore plus bluffant, utilisez un fard à joues couleur « terre de soleil » posé assez haut sur les joues. Un soupçon de fard rose entre l'œil et la pommette en remontant vers les tempes éclaire le haut du visage et donne l'illusion d'un port de tête plus tonique !