"Taxe sur la mort" : les petites successions englouties

Les frais bancaires sur les faibles avoirs peuvent rapidement siphonner la succession. En effet, si les commissions sur un avoir de 300 euros sont inexistantes à la Banque populaire rives de Paris et à La Banque postale, elles fluctuent entre 90 euros (BNP Paribas et Crédit agricole Ile-de-France) et 250 euros au CIC ou chez Boursorama. Elles peuvent même atteindre la totalité du montant détenu par le défunt, soit 300 euros, chez ING et Fortuneo.

Pour les patrimoines plus importants de 30 000 euros, le Crédit agricole Ile-de-France est le moins vorace : il ponctionne "seulement" 200 euros de frais contre 460 chez CIC et 544 chez LCL.

Ces frais peuvent-ils alors être encadrés comme le sont ceux des incidents de paiement ?

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.