Sommaire

Argent liquide : les néobanques dans le viseur

Comme l’explique le journal Les Echos, cette hausse du CIR était demandée depuis plusieurs mois par les grandes banques françaises. Dans leur viseur ? Les néobanques, qui n’ont pas de réseau fixe et ont donc recours aux distributeurs déjà existants ainf que leurs clients puissent retirer de l’argent. Selon une source bancaire citée par Les Echos, ces dernières « ne pouvaient plus rester dans ce rôle de clandestins ». Cette augmentation du CIR sera donc encore plus difficile pour les clients des néobanques, même les plus populaires d’entre elles comme Orange Bank, N26 ou Revolut.

La concurrence est rude depuis plusieurs années entre les grandes banques traditionnelles et les banques en ligne : en juillet 2019, le cabinet KPMG estimait à 2,6 millions le nombre de Français ayant choisi une banque en ligne. La hausse du CIR est une mauvaise nouvelle pour elles et pourrait remettre en cause leur modèle, qui vante le 100% gratuit. Résultat, certaines banques en ligne pourraient rendre payant l’ensemble des retraits d’argent liquide, ce qui impacterait directement leurs clients.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.