Changer de banque est une opération désormais plus facile et plus rapide. Mais quels frais bancaires faut-il engager pour transférer ses comptes vers une autre banque ?

Changer de banque plus facilement…

Quel que soit le motif (déménagement, frais bancaires élevés, obtention d’un prêt immobilier dans un établissement différent…), il est toujours possible de changer de banque. La gratuité de la clôture d’un compte courant ou d’un livret est effective depuis janvier 2005. Les livrets d’épargne (livret A, LDD et LEP) doivent être clos afin d’être ouverts dans la nouvelle banque. La loi Macron sur la mobilité bancaire, entrée en vigueur en février 2017, a facilité les démarches pour changer de banque. Il est désormais plus simple et moins cher d’effectuer un changement de banque. Depuis début2017, il n’y a rien à payer pour les transferts de domiciliation des virements et prélèvements. En effet, c’est la nouvelle banque qui se charge d’engager sans frais les démarches de changement de domiciliation bancaire.

Publicité
Publicité

... mais avec des frais bancaires toujours élevés

Changer de banque engage tout de même des frais, plus ou moins élevés selon les banques. On pense notamment au transfert de produits d’épargne qui ne se fait pas automatiquement et reste payant. Les transferts de plans d’épargne logement (PEL), comptes d’épargne logement (CEL), compte-titres et plans d’épargne en actions (PEA) engagent des frais bancaires assez élevés. Généralement, il faut débourser environ 85 euros pour le transfert d’un PEL ou d’un CEL. Concernant les PEA et les comptes titres, la note est plus salée: le transfert d’une banque à une autre s’élève en effet à une centaine d’euros.