Présentant des chiffres records en France en 2017 (272 milliards d'euros de nouveaux crédits produits), le crédit immobilier n’est plus seulement l’affaire des banques traditionnelles. Très intéressées par le produit d'appel numéro un du secteur bancaire, les banques en ligne ont également lancé leurs offres. Mais faut-il y succomber ?

Banque en ligne : une souscription pratique et parfois avantageuse

Présentes uniquement sur Internet, les banques en ligne (Boursorama, Fortuneo, ING Direct, etc.) proposent en général des offres commerciales attractives afin de débaucher les clients des banques physiques. En ce qui concerne les crédits immobiliers, l’accent est mis sur le gain financier possible (niveau des taux, frais de dossier offerts, etc.) et sur la simplicité à obtenir un prêt. En quelques clics, le particulier peut faire une simulation de crédit (montant des mensualités, apport demandé, capacité et durée d'emprunt, etc.), obtenir un devis, puis éventuellement souscrire le contrat de prêt. Tout cela depuis son ordinateur, et sans avoir à se déplacer pour rencontrer son conseiller.

Des arnaques de crédit immobilier à éviter

Publicité
Mais Internet et son immensité a également ses dangers, et notamment ceux des arnaques en tout genre. Plateforme d’informations sur la banque et l'assurance, l’ABE Info Service lancée par la Banque de France, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) estime que les annonces frauduleuses se multiplient sur Internet. La plateforme conseille notamment de ne jamais verser d’argent avant la signature du crédit immobilier à l’organisme prêteur et de vérifier si ce dernier dispose de l’agrément obligatoire ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet