Certes, plusieurs frais bancaires ont été plafonnés cette année, mais c'est loin d'être le cas des frais de tenue de compte, qui, eux, ont explosé, d'après l'Observatoire des tarifs bancaires. Quelles en sont les raisons et combien vous coûtent-ils ?
Banque : les frais que vous payez toujours plus cherIllustrationIstock
Sommaire

À quoi correspondent vraiment les frais de tenue de compte ? Si, pour les clients, le flou subsiste, l’impact pécuniaire sur leur compte est, lui, très clair. Définis par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) comme des "frais perçus par la banque ou l’établissement de paiement pour la gestion du compte", ils ne cessent en effet d’augmenter ces dernières années. Dans son 10e rapport annuel publié ce lundi 18 octobre 2021, l’Observatoire des tarifs bancaires (OTB), souligne certes, “une grande stabilité dans les tarifs bancaires appliqués au 5 janvier 2021” dans les 109 établissements étudiés (101 banques de réseau et 8 banques en ligne), mais observe aussi que les plus fortes hausses constatées concernent encore les frais de tenus de compte. En 2020, ils se sont en effet alourdis de 0,45 euro, puis de 0,35 euro en moyenne en 2021. Ils atteignent ainsi 19,32 euros.

Quelles sont les banques où ces frais sont les plus élevés ?

Frais de tenue compte : les banques traditionnelles ont toujours la main lourde

Sans grand étonnement, ce sont les banques traditionnelles qui pratiquent les prix les plus élevés, puisqu’elles ont davantage de charges liées aux locaux (loyer, entretien, etc.). Elles facturent ainsi 22,13 euros de frais de gestion de compte. Les banques en ligne, elles, sont bien moins chères. Ces frais sont trois fois moins élevés qu’au sein des établissements bancaires physiques, avec en moyenne 7,50 euros par an, rapporte Capital.

Le montant annuel n’est, certes, pas excessif, mais leur évolution à la hausse est frappante...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.