Une première ! Les dépôts des clients d'une banque française vont être taxés dès le mois d'octobre 2019. D'autres établissements tels qu'UniCrédit ou La Société Générale Private Banking y songent aussi. La mesure sera-t-elle par ailleurs étendue à l'ensemble des institutions bancaires ? Faisons le point.

Taxer les dépôts en liquide. Voici la nouvelle trouvaille des banques privées françaises pour limiter l’impact croissant des taux de dépôt négatifs mis en place par la Banque centrale européenne (BCE). Une première banque vient de sauter le pas. En effet, à partir du mois d’octobre 2019, Lombard Odier appliquera cette mesure. Elle taxera les dépôts supérieurs à un million d’euros, rapporte le site spécialisé Boursorama.

Seuls les clients sans mandat de gestion sont au demeurant concernés. Cela afin de répercuter sur eux une partie du coût de la politique monétaire de la BCE, qui impute les dépôts excédentaires des banques, note le quotidien Les Échos.

Pour l’heure, le montant des pénalités demeure inconnu.

Banque : plusieurs établissements prêts à suivre le mouvement

D’autres institutions bancaires pourraient suivre le mouvement. D’après les informations du journal économique, Neuflize OBC réfléchirait également à la mise en place d’une mesure similaire pour ses clients en gestion libre. La Société Générale Private Banking aussi. Aucune date n’a par ailleurs été arrêtée par ces établissements.

UniCrédit, premier groupe bancaire italien, va également taxer les dépôts de ses clients. Ce mercredi 9 octobre, Jean-Pierre Mustier, directeur général d’UniCrédit a en effet déclaré sur le plateau de Good Monrning Business sur BFMTV que le groupe se préparer à répercuter l'impact des taux d'intérêt négatifs sur les dépôts bancaires supérieurs à 100 000 euros. Et ce, dès 2020.

"De plus en plus, ces taux négatifs vont être passés aux clients qui ont de gros dépôts", correspondant selon lui à plus des liquidités de plus de 100 000 euros.

Et d’ajouter : "Nous travaillons à une mise en place dans les différents pays où nous sommes présents, pour que ceci soit en place dès l'an prochain. Dès 2020, il faut s'attendre à un certain nombre d'actions qui pourraient être réalisées", a confirmé M. Mustier.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.