Voiture : des radars toujours plus performants ?

Cible privilégiée des "gilets jaunes", le radar routier a du faire face à de très nombreux actes de vandalismes au cours du second semestre de 2018. Tant et si bien, affirme Capital, que le coût des réparations pourrait se chiffrer en dizaines de millions.

En pratique, le gouvernement a opté pour de nouveaux types de radars, réputés plus performants, indiquait Planet  en avril dernier. "Il sera beaucoup plus difficile de le casser que ses prédécesseurs", affirmait en effet le ministère de l'Intérieur.

Ces nouveaux bijoux de technologie sont montés sur un mât haut de quatre mètres. Ils sont donc perchés assez hauts pour faire la différence entre un poids lourds et une voiture mais aussi pour scanner huit voies de circulation en simultané… Tout en traquant plusieurs véhicules sur des tronçons de 200 mètres de route.

En vérité, ils sont même assez précis pour flasher des automobilistes ne portant par leur ceinture, ne respectant pas les distances de sécurités ou téléphonant au volant. Cependant, ils ne sont pas supposer le faire. 400 radars tourelles doivent être installés cette année et leur nombre doublera d'ici 2020.

Ce n'est pas tout ! Comme le précise Capital, les radars embarqués ont également eu droit à une amélioration. Les véhicules qui les transportent sont désormais équipés d'une lampe infrarouge, de façon à pouvoir flasher également la nuit. Une information d'autant plus intéressante que les seules rondes effectuées par les radars-auto concernés correspondent à 38% du montant total des heures de contrôle effectués…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.