Ecouter l'article :

Promesse de campagne tenue. Le nouveau maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, étudie une nouvelle tarification du stationnement. Certains habitants paieront plus cher que d'autres.
Stationnement : qui sont ces Bordelais qui vont les payer plus cher ?IllustrationIstock

Chamboulement dans la distribution des places de parking payantes à Bordeaux. Comme l’avait promis le nouveau maire, Pierre Hurmic (écologiste), durant sa campagne, le dispositif "Bordeaux ma carte" est en cours d’étude. "Nous voulons instaurer une tarification sociale et solidaire", a déclaré Didier Jeanjean, adjoint en charge des quartiers apaisés, rapporte Sud Ouest.

En clair, le stationnement dans la cité bordelaise va varier selon les quartiers ainsi que les revenus de leurs habitants. D’après la municipalité, la mesure est "réalisable" sur le plan technique.

Les critères de base de cette nouvelle tarification ne sont en revanche, pour l’heure, pas  connus.

Stationnement : des tarifs préférentiels

Depuis début septembre, le stationnement est d’ores et déjà devenu payant dans une nouvelle zone de la ville, le Nord des Chartrons. Si, résidents et professionnels y jouissent de tarifs préférentiels, l’objectif de l’édile est de limiter au maximum la présence de la voiture. "Dans un quartier où le stationnement est gratuit, on considère que 6 à 10% de la circulation est constitué de véhicules en recherche de place. Quand vous avez des zones de stationnement gratuites dans un secteur de la ville, vous générez automatiquement des flux de circulation. Si vous enlevez ce trafic, vous faites naturellement de la place aux autres mobilités, comme le vélo", détaille Didier Jeanjean dans les colonnes du quotidien régional. Il estime d’ailleurs que lorsque le stationnement est payant dans un quartier, la circulation peut y être réduite, tout comme la pollution.

Vidéo : Placement attractif : misez sur les parkings

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.