Les voies sur berges de Paris s'ouvrent aux piétons
La voie express de la rive droite parisienne, routière depuis 1967, a rouvert samedi 1er septembre après sept semaines de travaux, pour laisser désormais la part belle aux passants.  Il s'agit de la première étape de la piétonnisation des voies sur berges, dont voici les illustrations du projet.
Lancer le diaporama

Le port de Solférino et le musée d'Orsay

1/9
Le port de Solférino et le musée d'Orsay

La rive gauche sera transformée au profit des activités en plein-air : escaliers entre le parvis du musée d'Orsay et la Seine,  lieux prévus pour contempler le site de la Seine, cinéma et projections prévues sur l'eau... 

Le port des Invalides, Concorde

2/9
Le port des Invalides, Concorde

Un archipel de jardins flottants ornera la voie sur berge de la rive gauche du côté du port des Invalides. 

Le Pont Alexandre III

3/9
Le Pont Alexandre III

On y trouvera également des installations pour des jeux en plein air, comme des terrains de volley-ball. 

Le port des Célestins

4/9
Le port des Célestins

Un café ouvrira ses portes dans la culée du pont Alexandre III et un arrêt de type Batobus assurera la correspondance avec le RER C. 

Voir la suite du diaporama

Le port de l'Hôtel de Ville

5/9
Le port de l'Hôtel de Ville

Du côté du port des Célestins, les voies pour piétons seront élargies et la "maison rouge"  accueillera un café.

Le port du Gros-Caillou

6/9
Le port du Gros-Caillou

Un café flottant sera installé au niveau du pont Marie et une promenade verra le jour au bord de l'eau.

Une liaison entre le jardin des Tuileries et le musée d'Orsay

7/9
Une liaison entre le jardin des Tuileries et le musée d'Orsay

 Des barges seront installées au bord de l'eau. Elle abriteront des marchés aux fleurs, jardins botaniques... 

Le pont de l'Alma

8/9
Le pont de l'Alma  

La passerelle Debilly, le Palais de Tokyo et le musée du Quai Branly

9/9
La passerelle Debilly, le Palais de Tokyo et le musée du Quai Branly