Comment faire des économies dComment faire des économies dCreative Commons
Diesel ou sans plomb, le prix à la pompe flambe... Pourtant, prendre sa voiture reste indispensable pour la plupart d'entre nous. Voici quelques conseils simples pour réduire la facture.
Sommaire

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

1. Démarrez doucement !

C'est lors des premiers kilomètres de route que votre moteur consomme le plus (30 à 35 % de surconsommation lors des deux premiers kilomètres en ville, selon l'Ademe).
Dès le démarrage, maîtrisez votre consommation en laissant le temps à votre moteur de "chauffer". Il faut environ 5 kilomètres pour qu'il atteigne sa température idéale : évitez d'accélérer brusquement et maintenez une vitesse modérée. Non seulement vous consommerez moins, mais vous limiterez également les rejets polluants car la combustion du carburant sera meilleure !
Si votre véhicule est équipé d'un starter, ne le laissez pas trop longtemps. Vous pouvez même le désengager progressivement au cours des premiers kilomètres de conduite.

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

2. 10 km/h en moins = 10 % de carburant économisé

Savez-vous que vous pouvez réaliser des économies de carburant réelles tout simplement en... respectant les limitations de vitesse ? En effet, rouler à 100 km/h au lieu de 90 km/h vous fait consommer 10 % de carburant en plus ! Une petite pointe à 120 km/h ? Encore 20 % de consommation en plus !
Au-delà de 120, à chaque fois que vous accélérez de 10 km/h, votre moteur consomme jusqu'à 1 litre de plus au 100 km ! Sur le trajet Paris-Lyon, vous mettrez 18 minutes de plus à 120 km/h qu'à 130... mais vous économiserez entre 3,5 et 4,5 litres de carburant (selon les véhicules) !
De manière générale, c'est lors des phases d'accélération et de freinage qu'un véhicule consomme le plus. Vous pouvez économiser jusqu'à 40 % de carburant en modérant simplement votre vitesse et en adoptant une conduite raisonnable, sans à-coups !
Quelques conseils simples : anticipez les conditions de circulation (n'accélérez pas si vous devez freiner quelques centaines de mètres plus loin devant un feu rouge ou un véhicule à l'arrêt), utilisez le frein moteur et, surtout, respectez les distances de sécurité...

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

3. Coupez le moteur au lieu de le laisser au ralenti

Un moteur qui tourne au ralenti peut consommer entre 1,1 et 4 litres à l'heure ! Si vous vous arrêtez durant plus d'une minute, mieux vaut couper le contact et redémarrer. En effet, un moteur qui tourne au ralenti durant 30 secondes consomme environ autant de carburant qu'un moteur au démarrage !
De manière générale, évitez de faire tourner votre moteur en sous-régime (au ralenti) ou en surrégime : ne poussez pas les vitesses, vous économiserez ainsi jusqu'à 20 % de carburant !
Le conseil : Débarrassez-vous de l'habitude de rétrograder systématiquement avant de dépasser un véhicule. En poussant votre moteur en surrégime, vous faites s'envoler votre consommation. Si vous gardez vos distances avec la voiture qui vous précède, vous avez le temps d'accélérer progressivement avant de la dépasser.

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

4. Gare aux galeries et aux porte-vélos !

Plus une voiture est lourde, et plus elle consomme... Evitez donc de laisser traîner des objets inutiles dans votre coffre et, surtout, ne laissez pas votre galerie à demeure sur le toit de votre voiture : à 80 km/h, une galerie représente une consommation supplémentaire de 0,7 l aux 100 km.
De manière générale, galeries, coffres de toit et porte-vélos représentent une hausse de consommation de 10 à 20 %. Et préférez les systèmes qui s'installent à l'arrière : un vélo attaché sur le toit de votre véhicule peut vous faire consommer jusqu'à 3 litres de plus aux 100 km !

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

5. Un moteur propre et des pneus bien gonflés

Tout ce qui va encrasser votre moteur va perturber son fonctionnement et entraîner une surconsommation. Faites réviser votre véhicule régulièrement (suivez les recommandations du manuel d'entretien ou de votre garagiste) : changez l'huile, surveillez l'état du filtre à air, veillez à l'entretien des bougies... Un filtre à air encrassé peut vous faire consommer 3 % de carburant en plus !
Surtout, veillez à l'état de vos pneus : des pneus sous-gonflés peuvent vous faire consommer 5 % de carburant en plus. La pression recommandée varie selon le poids de votre véhicule et le type de pneus (la pression idéale est en général indiquée dans le manuel d'entretien de votre voiture, ou sur la plaque fixée à l'intérieur de la portière du conducteur).
Faites vérifier la pression de vos pneus tous les deux mois (à froid, c'est-à-dire avec des pneus ayant roulé moins de 3 km : au-delà, vous devrez ajouter 0,3 bar à la pression indiquée). De manière générale, mieux vaut rouler avec des pneus légèrement surgonflés (0,2 bar au-dessus de la pression recommandée) que sous-gonflés.

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

6. Ne forcez pas sur la climatisation !

Une voiture climatisée, c'est plus confortable... mais c'est plus gourmand en carburant ! Selon l'Ademe, un véhicule climatisé consomme, en moyenne, 3 à 5 % plus qu'un véhicule non climatisé. Et, en ville (c'est-à-dire sur des trajets courts, durant lesquels le moteur tourne souvent en sous-régime), la surconsommation entraînée par la mise en marche de la clim' peut atteindre 20 ou 25 % !
Quelques conseils pour climatiser sans gaspiller :
- ne dépassez pas 4 à 5 °C d'écart entre l'intérieur et l'extérieur.
- ne mettez pas la climatisation en mode automatique
- ouvrez les vitres pour faire évacuer la chaleur avant de lancer la clim' et gardez les vitres fermées lorsqu'elle est en marche !

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

7. Comparez les prix à la pompe

Tout le monde sait bien que les prix à la pompe ne sont pas les mêmes partout... Il peut y avoir un écart de 10 centimes le litre entre deux stations, ce qui peut représenter 4 euros sur un plein de 40 litres ! De nombreux sites Internet, mis à jour quotidiennement, détaillent les prix du carburant dans les stations et vous permettent de repérer les endroits où vous paierez le moins cher. A vous de voir ensuite si le détour en vaut la peine !

Le site Prix Carburants du ministère des Finances


Les sites actualisés en temps réel par les automobilistes :
www.zagaz.com

www.carbeo.com.

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

8. Biocarburants : une bonne affaire ?

Les propriétaires de voitures diesel le savent : il est possible de "couper" son carburant avec de l'huile végétale brute (huile de colza ou de tournesol), sans nuire aux performances ou au bon fonctionnement de son moteur. A condition de se limiter à un mélange 20 % d'huile végétale/80 % de diesel pour les moteurs à injection directe (TDI ou HDI), dont les têtes d'injection sont plus fragiles... et de supporter l'odeur de friture qui accompagne la combustion d'un tel mélange ! Cette pratique est également à proscrire en hiver, car l'huile se fige plus facilement que le diesel !
Par ailleurs, si les ""biogasols" sont disponibles à la pompe chez nos voisins européens (en Allemagne ou en Espagne, notamment), la directive européenne qui autorise leur commercialisation n'a pas été transposée en France, où cette pratique est illégale. Ni le lobby du pétrole, ni l'Etat (qui ne veut pas voir diminuer les revenus de la taxe sur les produits pétroliers ou concurrencer sa propre filière de bio-carburant, le Diester) ne sont prêts à céder une part de leur marché.
Pour plus d'infos, consultez le site de l'association Roule ma fleur !

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

9. Préparez votre voyage

Bien préparer son voyage est source d'économies : en prenant le soin de détailler votre itinéraire, vous aurez moins de risques de vous perdre et de faire des kilomètres pour rien ! Il existe de nombreux sites Internet sur lesquels vous pouvez déterminer votre itinéraire le plus court... ou le plus économique !
Votre itinéraire avec ViaMichelin

Votre itinéraire avec Mappy



Par ailleurs, il existe désormais des GPS qui intègrent, parmi leurs critères de sélection des itinéraires, l'option "économique"...

Comment faire des économies d© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

10. N'abusez pas de la voiture !

Le meilleur moyen de faire des économies de carburant, c'est de ne pas prendre sa voiture ! Elle n'est pas toujours indispensable pour se déplacer... Savez-vous, par exemple, que pour parcourir 3 km en ville il vous faut :
- 36 minutes à pied
- 12 minutes à vélo
- 7 minutes en bus
- 7 minutes en voiture (si la circulation est fluide et que vous avez une place de stationnement)
- 27 minutes en voiture (si la circulation est bouchée et/ou que vous ne pouvez pas vous garer).
Utilisez les transports en commun à chaque fois que vous le pouvez, ou encore, si la foule vous incommode, pensez au covoiturage : en partageant un même véhicule, vous partagez les frais ! Il existe de nombreux sites Internet de covoiturage, parmi lesquels : 123envoiture ou Covoiturage.com.

Retrouvez tous les conseils dans le guide pratique Voiture de l'Ademe.