C'est la nouvelle arme ultra-efficace des forces de l'ordre. Pour lutter contre l'insécurité routière, les gendarmes ont déployé plusieurs contrôles radars d'un nouveau genre, dans plusieurs régions de France...
IllustrationIstock

Il sera difficile d’y échapper. Par le biais de cette nouvelle technologie, vos moindres faux pas routiers seront épiés. Vous connaissez les radars discriminants, les radars tronçons et les radars tourelles : voici à présent les radars drones !

Pour lutter contre l’insécurité routière et traquer les comportements dangereux, les gendarmes se sont en effet dotés de cette nouvelle arme redoutable, quasi indétectable par les applications “anti-radars”, comme Waze ou encore Coyotte, rapporte Le Parisien.

Publicité
Publicité

Objectif des gendarmes ?

"Que les gens en parlent entre eux et sachent qu’ils peuvent être surveillés partout, pour qu’il n’y ait plus ces comportements qui peuvent leur coûter la vie", indique le commandant Ruiz au quotidien.

64 infractions relevées en deux heures !

Déployés ces derniers mois dans plusieurs régions de France (notamment dans l’Oise et en Aquitaine), ces engins, volants à une altitude de 40 mètres environ et capables de filmer à plus d’un kilomètre de distance, viennent une nouvelle fois démontrer leur efficacité.

Lors d’un contrôle routier sur l’autoroute A126 (qui fait la jonction entre l’A6 et l’A10) visant les pilotes de deux-roues, les gendarmes ont relevé 64 infractions en l’espace de deux heures ! Plus de la moitié (34) concerne un franchissement de ligne blanche. Cela vaut une amende de 135 euros et 3 points en moins sur le permis.

"C’est une nouvelle technologie dont nous allons nous servir de plus en plus souvent, dans des endroits différents", annonce d’ailleurs le major Bernard de la CRS de Massy.