Les critères de choix dépendent de ce que vous attendez de ce type d'appareils dont les qualités et les défauts se révèlent... sur le terrain. Cependant quelques points sont incontournables :

- La bonne réception du signal GPS. N'oublions pas que ces boîtiers sont avant tout des récepteurs. Privilégiez le standard SiRF Star III, qui passe même avec un pare-brise athermique, associé si possible au SiRinstant Fix II pour une meilleure réactivité de positionnement.

- L'ergonomie. La navigation dans les menus doit rester très intuitive, tout en doigté. Les motards opteront pour un modèle spécifique.

- Le guidage vocal de votre "copilote". L'accompagnement vocal ne doit pas vous rebuter même si les fabricants ont fait des progrès sur ce point. L'idéal est de pouvoir le tester en boutique ou avec quelqu'un qui possède déjà un modèle de la marque. Notons que certains GPS acceptent des voix téléchargées sur Internet.

- L'alimentation. Outre le cordon relié à l'allume-cigare, les boîtiers GPS doivent avoir une bonne batterie et/ou une alimentation par USB. L'autonomie est importante pour une utilisation en balade à pied.

- Le poids. Ne pas choisir un GPS trop lourd (moins de 200 g pour un modèle auto) ni encombrant si vous prévoyez un usage mixte route/pédestre.Pour la randonnée, des modèles dédiés existent chez Garmin et Magellan, entre autres, avec une très large autonomie et une bonne étanchéité.

2. Les critères de base à vérifier pour un GPS

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.