Bientôt les grandes vacances. Si vous souhaitez vous protéger contre un coup du sort, voici ce qu'il faut vérifier avant de souscrire. Planet.fr vous dit tout.

Les assurances voyages sont un peu le couteau suisse des départs en vacances. Elles courent généralement sur 3 mois et vous permettront de récupérer totalité ou partie des acomptes non remboursés ou les pénalités facturées au titre de votre contrat de voyage. Les garanties couvertes sont larges. Certaines formules permettent même d’assurer des amis étrangers séjournant chez vous. S’y ajoute des prestations d’assistance traditionnelles.

Les contrats sont souvent vendus par les mutuelles en tant qu’extension internationale de leur contrat d’assistance. Les banques et les compagnies spécialisées, de loin plus imaginatives, répondent aussi à l’appel. Comptez environ 25/30 euros pour une formule vacances familiale contractée dans une enseigne spécialisée. Pour ce prix vous disposerez aussi d’une garantie responsabilité civile à l’étranger. La RC permet d’indemniser toute personne à qui vous causeriez involontairement des dommages corporels ou matériels. Dans la plupart des cas vous disposez déjà cette garantie si vous avez une multirisque habitation. 

Certaines cartes bancaires contiennent des assurances voyagesAvant de souscrire, vérifiez à quelles conditions le contrat couvre les frais d’annulation voyage. La plupart des assureurs pratique des franchises pouvant aller jusqu’à 20%. De même le prix des dommages aux bagages est plafonné (1 500/2 000 euros). Certains contrats prévoient le versement d’indemnité d’interruption de séjour dont le montant (par exemple 10.000 euros) et les conditions de versements doivent être examinés.

Beaucoup de consommateurs disposent d’une couverture annulation voyage sans le savoir : les cartes bancaires "haut de gamme" (Goldsmaster, Visa Premier…) sont packagées avec différentes garanties. L’annulation voyage en fait souvent partie. Attention : ces assurances n’opèrent que si le voyage a été payé avec la carte bancaire à laquelle elles sont rattachées.

Plus vous tardez à annuler, moins vous êtes rembourséExistent aussi des assurances "toutes causes d’annulation". Elles coiffent les événements inattendus et constituant un "obstacle majeur" au départ. Vérifiez notamment si l’annulation des congés par l'employeur est prise en compte et penchez-vous sur le contrat. Pour vous repérer dans ce texte, rébarbatif et conçu pour l’être, partez de vos besoins. Faites la liste des postes sensibles sur lesquels vous souhaitez une protection maximale : maladie des enfants, perte de papiers, etc. Détaillez ensuite les réponses apportées par l’assureur. Soyez vigilant quant à la garantie dite "objets de valeur". Elle s'applique aux bijoux mais aussi à votre appareil photos, votre mobile, etc.

De même, si vous louez une villa ou un appartement à l’étranger, jetez un œil sur les conditions de remboursement des frais d’annulation (loyer, caution, etc.). Enfin, assurez-vous que votre destination figure dans la liste des pays couverts par l’assureur. En cas de voyage "hors normes" existent des contrats type "globe-trotter". Coût de 150 à 200 euros. Leur durée est extensible.

Gare aux annulations tardives ! Il faut prévenir immédiatement le voyagiste en cas d’événement. Plus vous tarderez et moins vous serez remboursés. Coté santé, l’assurance ne prendra pas en charge les conséquences d’une maladie déclarée avant la souscription ou l'adhésion au contrat. Ne sont couverts que les évènements non prévisibles et la liste des accidents retenus est restrictive.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.