Sommaire

6- Un mémorial sur Facebook

© Creative Commons

Le réseau social Facebook regroupe en France environ 17,2 millions de membres. Malheureusement sur ce site créé par Mark Zuckerberg,  il est difficile de faire "mourir" son profil lorsqu’un proche disparaît.

Les pages Facebook de personnes décédées continuent d’être visibles après leur mort. Les amis peuvent recevoir encore des relances automatiques assez douteuses incitant à rester en contact avec la personne disparue, comme si elle était toujours "présente" sur Facebook.  

Pour éviter cela, le site demande un acte de naissance et une preuve des liens qui unissaient la personne disparue au proche désirant supprimer définitivement le compte.

L’entourage du disparu peut également, avec les mêmes documents, demander à ce qu’un compte utilisateur soit transformé en  mémorial

Le souvenir de la personne décédée reste dans le réseau social. Seuls les membres de la famille et les amis inscrits sur Facebook pourront avoir accès à ce mémorial.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.