Le montant des fraudes à l'Assurance-maladie a atteint un nouveau record en 2014, à près de 200 millions d'euros, selon une information des Echos. Mais qui sont les fraudeurs ?  
©AFP

Le montant des fraudes à l’Assurance-maladie s’est élevé en 2014 à 196,2 millions d’euros, un record, selon une information du quotidien Les Echos, lundi. Une hausse de 17% en un an, alors que le montant des fraudes enregistré en 2013 était de 167,1 millions d’euros.

Mais qui sont ceux qui trichent ? Principalement les professionnels de santé, à en croire les chiffres récupérés par Les Echos. Ces professionnels ont en effet détourné 73,1 millions d’euros, soit 37% des 196,2 millions d’euros perdus. "Le cas classique, c’est le médecin qui facture des visites à domicile fictives, en tiers payant, et qui remplit et signe les feuilles de soins à la place de l’assuré", précise le journal.

Publicité
Publicité

38 millions d’euros de fraudes chez les assurés

Parmi les fraudeurs, on retrouve ensuite les établissements de santé, qui ont détourné 52,6 millions d’euros, soit 27% du total annoncé.

Et les assurés sont également pointés du doigt, avec un peu moins de 20% des fraudes, à 38 millions d’euros, selon le journal. Pour recevoir de l’argent, ces derniers cachent notamment les revenus d’un conjoint pour bénéficier d’une couverture maladie universelle ou alors cumulent un emploi non déclaré avec les indemnités journalières perçues grâce à l’Assurance-maladie.

En vidéo sur le même thème - Couverture maladie universelle : la CNAM va chasser les fraudeurs