2. Se donner tout mutuellement : séduisant mais...

Si vous avez signé un contrat de mariage de "communauté universelle" avec une clause d'attribution de la communauté au survivant, vous pouvez prévoir que tout ce que possède le couple appartient aussi bien à l'un qu'à l'autre. Ainsi, le conjoint survivant devient le seul propriétaire de tout le patrimoine conjugal. Il peut donc disposer de ces biens (les garder, les vendre, les louer, les placer) totalement à sa guise, sans avoir de compte à rendre à ses enfants. C'est une liberté appréciable.

Toutefois, ce régime peut pénaliser les enfants qui devront attendre le décès de leurs deux parents pour hériter. Mais vous pouvez prévoir certaines dispositions pour préserver leurs droits (par exemple : donation partage de votre vivant). Parlez-en avec votre notaire. La communauté universelle n'est toutefois pas de mise en présence d'enfants d'une première union, car elle pourrait revenir à les déshériter puisqu'ils n'ont aucun lien de parenté avec l'un(e) des conjoint(e)s.

Votre mutuelle santé au meilleur tarif ! Trouver la mutuelle adaptée à vos besoins !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.