Démarchage abusif, assurance obsèques… Certaines compagnies ne semblent pas respecter leur devoir d'information. Le gendarme des assurances condamne différentes pratiques.
Assurances : les différents abus épinglésIstock

De multiples abus. Le rapport d’activité 2019 de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACPR), publié le 28 mai dernier, met en lumière les pratiques trompeuses des compagnies. Le gendarme des assurances, y précise les cas où sa vigilance demeure afin de faire respecter les droits des consommateurs, qui peuvent être bafoués. La "forte progression" de son audience le démontre : son site d’information Assurance Banque Épargne Info Service (ABEIS), répertoriant les arnaques du marché a en effet enregistré 1,7 million de pages lues l’année dernière. Soit une augmentation de 45% !

Dans son étude, l’ACPR pointe les lacunes des conseils délivrés aux clients ainsi que les contrats d’assurance obsèques.

Assurance obsèques : les points sur lesquels vous devez être vigilant

Avant de vous engager sur ce type de produits, veillez à bien vérifier ces différents éléments permettant de chiffrer le coût global :

  • "la nature et le montant de l’ensemble des frais prélevés tout au long de la vie du contrat"
  • prêtez également attention à la périodicité et la durée des versements proposés. D’autant plus si vous êtes âgé et que la somme à constituer est haute, rapporte Capital.

L’ACPR porte également une attention particulière sur le démarchage abusif des courtiers, grossistes, distributeurs de proximité et compagnies d’assurances. "Dans la continuité des actions menées depuis 2016, les contrôles se sont poursuivis sur cette thématique du démarchage téléphonique. L’un d’entre eux a abouti à une sanction", notifie l’Autorité.

Voici ce qu’elle préconise.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé

Vidéo : Assurances : les factures vont s'alourdir en 2020

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.