Sommaire

Assurance vie "grand public" : les plus lourds en termes de frais

D’après les informations de Moneyvox, la possibilité de négocier les frais d’entrée repose sur deux conditions : les souscripteurs doivent avoir "une épargne conséquente et un investissement en partie orienté vers les unités de compte (30% minimum)".

Ainsi, les contrats d’assurance vie "grand public" sont les plus lourds (2,81%) en frais sur versement, contrairement aux performances de leurs fonds en euros, faibles. Ce taux est supérieur à la moyenne du marché, dû à un pouvoir de négociation très limité, voire nul, de la clientèle bancaire : "seuls 13 des 50 contrats Grand public présents dans le top 100 affichent des frais maximum de 2% ou moins", détaille la plateforme. Or, les 10 contrats Grand public les plus alimentés appliquent 3% de frais d’entrée. Le président de Facts & Figures, Cyrille Chartier-Kastler souligne par ailleurs que "les frais se négocient au cas par cas".

Ces taux élevés feraient ainsi perdre des années d’épargne.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.