Assurance vie : l’offre d’UC doit être la plus large possible

Mieux vaut souscrire le plus tôt possible et donner la préférence aux contrats gérés par les associations d’épargnants, les plus performants dans la durée.

Lorsque l’on souscrit un produit d’assurance vie en vue de la retraite, l’épargne restera placée sur une longue période avant d’être récupérée. Cet effort d’épargne est à entamer le plus vite possible en choisissant un système de "versement libre" qui permet à l’assuré d’alimenter son contrat quand il le souhaite.

Fiscalement, il est aussi préférable de souscrire tôt, car il faut attendre 8 ans pour bénéficier d’un taux d’imposition de 7,5% (contrat inférieur à 150 000 euros) en cas de rachat. De même, cotiser avant 70 ans est la seule façon d’échapper aux droits de succession (si le capital décès dépasse 30 500 euros tout en restant inférieur à 152 500 euros).

Choisir un contrat en vue de la retraite c’est acheter une promesse de rendement sur le long terme. Et pour voir de quoi l’avenir sera fait, autant jeter un œil sur le passé. En ce qui concerne les fonds en euros, ce sont les contrats gérés pour le compte d’associations d’épargnants (Gaipare, Afer, Asac-Fapes, AGIPI..) qui, dans la durée, se situent au-dessus du panier. En 2017, ils ont servi des rendements supérieurs à 2% (2,65% pour Gaipare), beaucoup mieux que mieux que les compagnies traditionnelles (moins de 2%) ou que certaines mutuelles.

Publicité

Avec un contrat multi-supports, la promesse de rendement dépend des performances des UC mises à la disposition des assurés. Selon la FFA (Fédération Française de l’Assurance), la performance moyenne des UC a été de 5,1% par an entre 2013 et 2016. Les UC permettent de placer des fonds sur une large palette d'actifs : actions, obligations, trackers, fonds immobiliers, etc. L’épargnant a donc intérêt à se tourner vers l’offre la plus diversifiée. A cette aune, ce sont les contrats en ligne (Boursorama, Fortuneo, mes placements.fr…) qui offrent l’éventail le plus large avec parfois près de 600 fonds en stock. Ces contrats disposent aussi de profils de gestion (défensif, équilibré, dynamique…) qui peuvent être choisis en fonction du nombre d’années séparant l’assuré de la retraite.