Nouveauté fiscale de l’assurance vie : une taxation plus favorable

Petite piqure de rappel… Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance vie, les sommes placées profitent d’une fiscalité particulièrement alléchante passées huit ans de détention. Vous bénéficiez également d’un abattement de 4 600 euros (9 200 euros si vous êtes en couple), puis d’une taxation limitée à 7,5 % à laquelle il convient d’ajouter 17,2 % de prélèvement sociaux. Dans le cas où vous souhaiteriez transférer votre contrat pour passer à la concurrence, vous êtes actuellement contraint d’attendre encore huit ans pour pouvoir, à nouveau, profiter de cette fiscalité dorée.

Pire encore pour les gros épargnants. En cas de transfert, ces derniers voient, mise en place de la flat tax oblige, leur contrat d’assurance vie passer d’une taxation de 7,5 % à 12,8 %. Ce, même après huit ans de détention. Un système qui pénalise donc les détenteurs de vieux contrats, mais s’il n’y avait qu’eux !