Protégeant notamment la responsabilité civile de l'enfant, l'assurance scolaire n'est obligatoire que dans certaines situations. Explications.
©iStockIstock

Assurance scolaire : pour quoi ?

Publicité

L'assurance scolaire se compose principalement de deux garanties. La première concerne la responsabilité civile. Elle couvre contre les dommages matériels et corporels que l'enfant peut causer. La seconde, la garantie accident corporel, permet d'indemniser les dommages dont l'enfant est victime. D'autres garanties peuvent être souscrites afin de profiter d'une meilleure protection : racket, vols divers ou encore services d'assistance en cas de maladie. L'assurance scolaire n'est pas nécessaire pour toutes les sorties scolaires obligatoires, comme le sport ou les sorties à la piscine. Pour les activités facultatives (sortie au musée, voyage linguistique, etc.) et les activités périscolaires (dont la cantine), il est obligatoire de souscrire une telle assurance.

Publicité

Assurance scolaire : comment l’obtenir ?

Lors de la rentrée, l'école demande bien souvent une attestation d'assurance scolaire. Bien que votre contrat multirisque habitation prévoit déjà une garantie responsabilité civile pour votre enfant, aucune garantie accident corporel n'est généralement incluse. D'où la nécessité de souscrire une assurance scolaire afin de permettre à votre enfant de réaliser les activités extra-scolaires facultatives. Pour obtenir un tel contrat, vous avez deux solutions : - Souscrire une assurance auprès d'une compagnie d’assurance - Adhérer à un contrat proposé par un établissement privé ou par l'association des parents d'élèves