Vous êtes enceinte ? Félicitations ! Grâce à la pratique du tiers payant, sachez que la plupart des examens de santé liés à la maternité peuvent être pris en charge par votre caisse primaire d’assurance maladie.

Maternité et frais médicaux : quelle prise en charge ?

En France, la prise en charge des frais médicaux évolue au fil des mois de la grossesse. Avant le 6e mois de grossesse, une femme enceinte voit ses frais médicaux remboursés aux tarifs habituels de la Sécurité sociale. Au-delà du 6e mois, toutes les dépenses de santé sont prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale, qu’elles soient ou non en lien direct avec la maternité. Depuis le 1er janvier 2017, toute femme enceinte peut également faire valoir son droit au tiers payant pour les soins réalisés au titre de la maternité. Lors des prises de sang, bilans sanguins…, vous n’aurez ainsi aucuns frais à débourser, sauf les éventuels dépassements d’honoraires lors de vos rendez-vous chez le gynécologue.

Je suis enceinte, ai-je droit au versement d’indemnités journalières ?

Publicité
Pour vivre plus sereinement votre grossesse et vos premiers mois de maman, l’assurance maladie vous octroie, sous conditions, un congé maternité (6 semaines avant l’accouchement, 10 semaines après l’accouchement). Lors de ce congé maternité, vous percevez des indemnités journalières en lieu et place de votre salaire habituel. Celles-ci sont calculées selon les salaires perçus au cours des trois derniers mois. Elles correspondent à un gain journalier de base multiplié par le nombre de jours dans le mois.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet