Attention aux garanties de votre assurance emprunteur 

Deux cas de figure sont possibles : l’emprunteur souscrit son crédit et souhaite substituer une assurance tierce (dite assurance "déléguée") plutôt que celle de sa banque. En ce cas, la loi prévoit qu’il puisse choisir une assurance déléguée au moment de la souscription du prêt, ou dans les 12 premiers mois de remboursement du crédit. L’emprunteur peut plaquer sa banque quand il le souhaite s’il trouve une protection moins onéreuse. A une condition : que l’assurance déléguée présente des garanties au moins équivalentes à celles de l’assurance initiale. Les banques prétextent souvent un défaut d’équivalence pour refuser la substitution.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.