L’assurance vie, l’assurance décès et l’assurance invalidité sont des contrats qui sont généralement souscrits à partir d’un certain âge. Mais mis à part cela, ces assurances ne répondent pas aux mêmes objectifs.

Assurances décès et invalidité: des contrats pour se protéger

L'assurance décès permet de protéger ses proches en cas de décès. Fonctionnant à la manière d'une assurance vie, ce contrat permet le versement d'une rente ou d'un capital à un bénéficiaire désigné si le souscripteur décède avant la fin du contrat. L'assurance invalidité, quant à elle, vous protège vous et votre famille en cas d'incapacité de travail ou d'invalidité. Pour palier la diminution éventuelle de vos revenus, ce contrat vous assure le versement d'une rente ou d'un capital en cas d'accident ou de maladie.

Assurance vie: un contrat aux multiples objectifs

Publicité
Contrairement à l’assurance décès et à l’assurance invalidité, l’assurance vie ne répond pas à un seul objectif. Généralement, ce type de contrat sert à transmettre son patrimoine avec un cadre fiscal avantageux, ou à encadrer une donation. Mais l'assurance vie est aussi un moyen de valoriser son épargne. Quel que soit l'âge d'ouverture, ce contrat pourra servir à se constituer un capital avec un taux d'intérêt intéressant, à valoriser son capital sur des produits financiers sécurisés ou à risques ou encore à préparer sa retraite. C'est d'ailleurs pour ces multiples utilités que l'assurance vie est bien souvent considérée comme le placement préféré des Français.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet