Un demandeur d'emploi a droit au RSA. Attention toutefois, il est soumis à certaines obligations en matière de recherche d'emploi.
iStockIstock

Qu'est-ce que le RSA ?

Le RSA, autrement dit le revenu de solidarité active, est né le 1er juin 2009. Son objectif est avant tout de garantir un revenu minimum pour vivre. Il concerne les personnes d'au moins 25 ans, ainsi que, depuis 2010, les jeunes actifs de 18 à 24 ans à condition qu'ils soient parents isolés ou qu'ils justifient d'une activité professionnelle passée ou présente. Le RSA, c'est également un accompagnement social et professionnel pour un retour durable à l'emploi.

Publicité

Revenu de solidarité active et Pôle emploi : un duo complémentaire

Les demandeurs d'emploi inscrits notamment à Pôle emploi peuvent toucher le RSA. Si les ressources mensuelles de leur foyer sont inférieures à 500 euros, ils sont alors dans l'obligation soit de rechercher un emploi, soit d'entreprendre les démarches pour la création d'une entreprise, soit de suivre les missions et actions d'insertion fixées par Pôle emploi.

Publicité

Comment est calculé le RSA ?

Le montant du revenu de solidarité active est calculé selon les ressources du bénéficiaire et de la composition de son foyer. Une personne seule sans enfant à charge peut percevoir en moyenne jusqu'à 550,93 €. Un couple avec deux enfants à charge peut bénéficier de 1 156,97 €. Un parent isolé élevant seul deux enfants à charge recevra 1 179,11 €.

Où s'adresser pour bénéficier du RSA ?

Pour faire une demande de RSA, il suffit d'adresser sa demande à la CAF dont le bénéficiaire dépend, ou à la CMSA ou au Conseil général. Il est également possible d'effectuer une simulation du montant du RSA à percevoir sur le site internet de la CAF (www.caf.fr).