Les fraudeurs seront désormais plus facilement démasqués. Grâce à un nouveau dispositif (FVA) entré en vigueur ce mardi 04 juin 2019, les forces de l'ordre pourront repérés en un clic les automobilistes non assurés. Gare aux sanctions engendrées.
IllustrationIstock

Le décret avait été publié au Journal officiel en juillet dernier. Il suffira d’un simple contrôle pour se faire épingler. Si vous n’avez pas renouveler votre assurance ou effectuer son changement à l’achat d’un nouveau véhicule, vous pourriez alors le regretter. Les forces de l’ordre ont en effet à présent accès à un puissant outil, leur permettant de vérifier automatiquement la validité de votre couverture auto. Il s’agit du Fichier des véhicules assurés (FVA), entré officiellement en vigueur ce mardi 05 juin 2019, rapporte RTL.  Sa création repose sur la coopération des compagnies d’assurance et la mise en commun de leurs données.

Publicité

Finis les fausses vignettes sur les pare-brises ou autres attestations en cours de renouvellement. Les policiers pourront donc vérifier si vous êtes en règle par le biais de votre plaque d’immatriculation. Les contrôles ont d’ores et déjà débuté à Paris et dans les départements de la petite couronne, précise RTL. Ils s’étendront petit à petit à l’ensemble du territoire.

Publicité

Les autorités disposeront de trois jours pour confirmer l'absence réelle d'assurance, en cas d’infraction.

Rouler sans assurance : 750 000 conducteurs susceptibles d’être sanctionnés

A terme, ce fichier permettra également au centre de traitement des amendes de Rennes de vérifier si les automobilistes flashés par un radar automatique sont assurés, indique Le Parisien.

Si tel n’est pas le cas, ce sera la double peine pour le conducteur. Il recevra, en plus d’une amende pour excès de vitesse, une verbalisation pour défaut d’assurance.

D’après les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 800 000 conducteurs roulaient sans assurance, en 2017. On estime aujourd’hui ce chiffre à 750 000.Rappelons qu’en 2018, près de 31 000 personnes ont été victimes d’accidents de la circulation impliquant des conducteurs non assurés ou s’étant enfuis. Soit 12% de plus depuis 2013.

D’ailleurs, que risquez-vous précisément si vous conduisez sans assurance ?

Vidéo sur le même thème : La vidéo-verbalisation mise en place à Strasbourg