Les grandes surfaces ont désormais l'interdiction de proposer à la vente des produits considérés comme non essentiels. Qu'est-ce que cela change vraiment pour vous ? Planet fait le point.
Tolérance exceptionnelle, nouveaux rayons : ce qui change dans vos supermarchésIstock
Sommaire

La nouvelle est tombée le soir de la Toussaint. Le Premier ministre Jean Castex annonçait alors que les produits considérés comme non-essentiels ne pourront plus être vendus en grande surface. Et ce, dès le mardi 3 novembre 2020. Cette mesure fait suite aux inégalités provoquées par le confinement entre petits commerçants, contraints de fermer, et grandes surfaces. Ainsi, les clients n'auront plus accès à certains rayons de leur Carrefour, Leclerc, Auchan... 

Dans ces grands magasins, seuls les produits alimentaires et sanitaires seront encore disponibles à la vente. Une exception devrait être faite pour les rayons animalerie, bricolage, presse ou encore papeterie... À l'approche des fêtes de fin d'année, vous ne pourrez donc plus faire vos emplettes dans les rayons jouets, vêtements ou encore cosmétiques de votre supermarché. 

Supermarchés : à quoi ressembleront les rayons désormais ? 

Des responsables d'enseigne se sont livrés au Parisien  sur les difficultés à mettre en place une telle mesure. Selon l'un d'entre eux, "il n'y aura pas des allées autorisées ou non". Cela ressemblera davantage à "des piles ou des ampoules autorisées, présentées à côté d'autres produits qu'on ne pourra vendre". Difficile en effet de débarrasser les grandes surfaces d'absolument tous les produits non indispensables. Jacques Creyssel, directeur général de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD), aborde la complexité d'une telle mesure. "On ne pourra pas retirer les produits interdits, car nous n'avons pas de place pour les stocker", explique-t-il. Des questions se soulèvent également quant au contrôle des achats.

Malgré tout, certaines initiatives des supermarchés pourraient vous permettre d'avoir accès aux produits non essentiels...

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.