Sommaire

Succession et clôture de compte : des frais variables

Lors d’un décès d’un client, les banques appliquent des frais de succession. Ceux-ci, prélevés directement sur les comptes clôturés, peuvent varier d’un établissement bancaire à un autre, pointe Meilleurebanque.com. D’ailleurs, après une année de gel en 2019, de nouvelles hausses sont à prévoir, rapporte Cbanque.

Dans le cas d'une succession simple, les frais peuvent en effet grimper jusqu’à 150 ou 410 euros, selon la région, au Crédit Mutuel. Au Crédit Agricole, une caisse régionale affiche 75 euros, alors qu’une autre atteint les 330 euros.

Il est toutefois possible d’obtenir un rabais sur ces frais, en contactant le conseiller clientèle. Il pourra peut-être effectuer une remise commerciale.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.