Expatriation : identifiez vos droits à la retraite déjà acquis en France

Vous avez cotisé auprès des régimes de retraite français obligatoires et supplémentaires durant plusieurs années avant votre départ à l’étranger ? Ces droits sont maintenus, sans limitation de temps, jusqu’à ce que vous décidiez de liquider vos droits à la retraite française. Et ce, que vous soyez salarié, indépendant ou membre de professions libérales.

Vous devrez en faire la demande auprès de votre régime de base et de votre régime complémentaire. Vous avez également cotisé aux régimes supplémentaires facultatifs de retraite (régimes par capitalisation) ? Renseignez-vous alors sur les conditions de liquidation.

Il est également important de vous informer sur les éventuels accords de sécurité sociale entre la France et votre pays d’accueil.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.