Voici les points essentiels à vérifier pour être certain de récupérer le montant effectivement dû par l'assureur.
Récupérer une assurance vie : les pièges à éviterIstock

Le contenu d’une assurance vie peut être récupéré via un rachat partiel ou total avant le terme du contrat. Ou sous la forme d’un capital décès si le souscripteur du contrat est passé de vie à trépas.

Voici les principaux points à vérifier, dans ces deux cas de figure :

Rachat d'assurance vie : ne pas sortir trop tôt 

Le rachat permet au souscripteur de récupérer la totalité ou une fraction de l’épargne accumulée sur son contrat. Mais gare : se faisant, il est passible de l’impôt sur les plus-values.

Constituée par la différence entre les sommes remboursées et le montant des primes versées, cette plus-value est taxée selon la durée de conservation du contrat. La date de retrait détermine l’année où les gains sont soumis à l’impôt.

En cas rachat du contrat avant 8 ans (sauf cas d’imposition volontaire à l’IR), deux cas de figure sont possibles :

- Les versements effectués avant le 27 septembre 2017 sont imposés au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 35% entre 0 et 4 ans, de 15% entre 4 et 8 ans et de 7,5% après 8 ans. 

La date retenue par le fisc est décomptée à partir de la date du 1 er versement et non celle de la souscription du contrat (si elle est antérieure). Il est donc conseillé d’attendre de franchir la date anniversaire de la 5 ème ou de la 9 ème année pour alléger l’impôt.

- Pour les versements effectués après septembre 2017, la logique est la même, mais le nombre de palier est réduit à deux : entre 0 et 8 ans, la taxation est de 12,8% (+ 17, 2% prélèvements sociaux). Elle tombe 7,5% après 8 ans si le montant récupéré est inférieur à 150.000 euros (12,8% au-delà de 150.000 euros).

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.