Cette année encore, le gouvernement a décidé de reconduire la prime de Noël. Faites-vous partie de celles et ceux qui vont la recevoir, quand en profiterez-vous ? Planet fait le point.
Prime de Noël 2019 : tout ce qui est prévu cette annéeIllustrationIstock

Prime de Noël : le gouvernement décide encore une fois de la reconduire

Non, Emmanuel Macron n’a pas affirmé que les Françaises et les Français capables de dépenser 200 euros pour leurs cadeaux de fin d’année n’avaient "pas besoin d’une augmentation". La parodie du site satirique Francheinfo, depuis largement démenti par La Voix du Nord, est même assez loin de la réalité puisque le président de la République a décidé de reconduire une nouvelle fois la prime de Noël, rapporte LCI.

Créée en 1998 par Lionel Jospin, qui était à l’époque le Premier ministre de Jacques Chirac, la prime de Noël profite à 2,3 millions de ménages chaque fois qu’elle est versée. Parce que facultative, elle n’est pas nécessairement reconduite tous les ans. Cette année, l’exécutif a décidé de faire un petit cadeau à ces familles dans le besoin, qui en bénéficieront dès le vendredi 13 décembre. Tous, cependant, ne la toucheront pas immédiatement rappelle le site du service public : il faut parfois attendre jusqu’au 24 décembre.

Le montant exact de cette aide exceptionnelle est soumis à certaines conditions, lesquelles correspondent essentiellement à la composition du foyer, mais pas seulement. Les autres aides perçues le reste de l’année jouent également sur les sommes que les bénéficiaires sont susceptibles de percevoir.

Dans le détail, une personne seule au RSA touchera 152,45 euros. Si le foyer, en revanche, comprend un enfant ou si l’individu est en couple, le montant de la prime de Noël grimpe jusqu’à 228,47 euros. Une personne seule avec deux enfants à charge aura droit à 274,41 euros et il en va de même pour un couple avec un seul enfant. En revanche, un parent élevant seul(e) trois enfants se verra attribuer 335,39 euros. S'ils sont deux à les éduquer, l'aide continue à monter jusqu'à 381,12 euros. Le dernier cas recensé par le site du service public est celui d'un parent seul avec quatre enfants, ou d'un couple avec quatre enfants. La première famille verra ses revenus exceptionnellement gonflés de 396,37 euros tandis que pour la seconde, la majoration s'élève à 442,10 euros. Il importe de préciser que passer ces deux exemples, chaque personne supplémentaire dans le foyer permet de prétendre à 60,98 euros de plus.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.