Sommaire

Taxe d'habitation : ce qui change entre les résidences principales et les résidences secondaires

L'impôt local, quand il est appliqué aux résidences secondaires, répond à des règles légèrement différentes, note Le Monde. Les propriétaires, pour commencer, ont généralement plus de temps pour s'acquitter des sommes qu'ils doivent à l'administration fiscale. Celles et ceux qui ne payent pas en ligne doivent le faire avant le mardi 15 décembre. Les autres ont 5 jours de plus.

Par ailleurs, il importe aussi de rappeler qu'à l'inverse de la taxe d'habitation sur les résidences principales, celle sur les résidences secondaires ne peut pas faire l'objet d'abattement ou de dispositif de plafonnement : il faut donc payer en intégralité.

Certaines communes, dites en “zones tendues” rappelle le quotidien du soir, peuvent même décider d'appliquer une surtaxe sur certains types de logement. Nommément, les appartements et les maisons meublées, qui ne sont pas utilisées à titre de résidence principale. Selon les communes, le taux de la surtaxe peut varier de 5% à 60%, comme c'est notamment le cas à Paris.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.