En mai 2019, les partenaires sociaux s'étaient mis d'accords : les pensions de l'Agirc-Arrco devaient être revalorisées de sortes à préserver le pouvoir d'achat des retraités jusqu'en 2023. Finalement, cela pourrait ne pas être le cas…
Pensions de retraite : pourquoi vous devriez vous attendre à un gelIstock

C'est encore la faute de la CoVid-19. Décidément, l'épidémie qui a nécessité la mise sous cloche du pays des mois durant coûte cher aux Françaises et aux Français. Cette fois-ci, et pour la première fois depuis les débuts de la crise sanitaire, elle pourrait frapper les retraités au portefeuille, indique Le Figaro.

Devez-vous craindre une réduction de votre pouvoir d'achat ? Si, comme un nombre considérable de contribuables, vous avez déjà liquidé vos droits à la retraite après une (longue) carrière de salarié ou assimilé, oui. C'est un scénario probable - quoique non définitif, dans l'immédiat - qu'il n'est pas raisonnable d'écarter aux vues des dernières préconisations du bureau de l'Agirc-Arrco. Le conseil d'administration du régime rendra sa décision à ce sujet jeudi 8 septembre 2020.

Que prévoit l'Agirc-Arrco, au juste ?

Coronavirus CoVid-19 oblige, le régime de retraite s'inquiète de la stabilité de ses finances et envisage de revenir sur un accord signé en amont de la crise sanitaire. Ce dernier, fruit de longues discussions entre les partenaires sociaux, a été ratifié en mai 2019 et prévoyait l'indexation des pensions complémentaires versées par l'Agirc-Arrco sur l'inflation. De sorte, donc, à préserver autant que faire se peut le niveau de vie des retraités. Au moins sur la période 2020-2023, note encore Le Figaro.

Mais pourquoi changer d'avis aujourd'hui ? "Cette année, le salaire de référence va baisser de 7% à 8% en raison des mesures de chômages partiel, nous proposons donc de geler la revalorisation de service du point qui sert à calculer les pensions", a tenter d'expliquer Jean-Claude Barboul, président CFDT de l'Agirc-Arrco, interrogé par le quotidien.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.