La curiosité est un vilain défaut… Qui permet parfois d'en apprendre plus sur ses voisins que ceux-ci ne seraient pourtant prêts à en dire. Sans jamais enfreindre la loi…
Patrimoine : tout ce qu'il faut savoir pour connaître celui de vos voisins

Pour en savoir plus sur leurs voisins, certains sont prêts à dépenser des milles et des cents. Il y a quelques années de cela, rappelle BFMTV, 12% des Françaises et des Français concédaient bien volontiers espionner les riverains et autres habitants du voisinage. Souvent, ce voyeurisme était motivé par des raisons plus que discutables puisque au moins un homme sur dix reconnaissait alors fantasmé sur la personne de l’autre côté de la fenêtre.

Pour parvenir à en voir davantage, les plus curieux des voisins vont jusqu’à investir dans des dispositifs coûtant entre 100 et 500 euros en moyenne, notait Capital en 2020. Cet arsenal, normalement pensé pour assurer la sécurité de nos petites têtes blondes, sert parfois à bien d’autres objets. Et le mensuel spécialisé en économie d’en dresser l’effrayant inventaire : tracker GPS, caméras cachés, stylos enregistreurs, clefs micros… On est loin des simples jumelles !

Pourtant, il faut rappeler qu’espionner autrui est illégal. Le voyeurisme, souligne le site spécialisé Ooreka.fr, est un délit. Il est passible d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende. Dans certains cas, épier un voisin peut même être considéré comme du harcèlement moral. L’article 9 du Code civil garantit d’ailleurs le droit à l’intimité de la vie privée. Les tribunaux incluent généralement le secret de la résidence et du domicile.

Est-on souvent condamné quand on espionne ses voisins ?

En pratique, cependant, les condamnations sont rares. Et cela n’a rien d’étonnant à en croire Delphine Meillet, avocate contactée par Capital. "Il faut pouvoir prouver que l’accusé détient bien des enregistrements", rappelle-t-elle. Dès lors, la tâche devient on ne peut plus complexe… 

Les plus curieux, cependant, ont tout intérêt à savoir qu’il est possible de se renseigner légalement (et à leur insu) sur ses voisins. Ou, du moins, sur la qualité de leur patrimoine… Plus d’informations à ce sujet dans notre diaporama.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.