Les grandes surfaces n'ont désormais plus le droit de proposer à la vente les produits considérés comme non essentiels. Certains d'entre eux réussissent à contourner l'interdiction... Par quels moyens ?
Livres, décoration, jouets : comment ces supermarchés contournent l'interdictionIllustrationIstock
Sommaire

Chaussures, bijoux, livres... Voici une liste non exhaustive des produits que vous ne pouvez désormais plus vous procurer en magasin. Par souci d'équité entre boutiques indépendantes et grands distributeurs, le gouvernement a en effet décidé d'interdire la vente de tout produit jugé non essentiel. C'est simple : les grandes surfaces doivent retirer de leurs rayons tout objet pouvant être vendu par un commerçant contraint de fermer en raison du confinement. Cela représente une grande perte, à la fois pour les enseignes et pour les clients. 

Supermarchés : des commandes en ligne

Selon Business Insider, certains grands distributeurs comme Système U rusent pour vendre leurs produits pourtant non essentiels. Le porte-parole, Thierry Desouches, affirme que des points de retraits de commandes ont été mis en place dans certaines boutiques. "Il s'agit uniquement de commandes préalables, c'est-à-dire passées avant la venue en magasin, par téléphone ou par e-mail", déclare-t-il. Cette méthode est tout à fait compatible avec le décret du gouvernement publié au Journal Officiel. 

 Même chose chez Intermarché, où il est possible de se procurer de la vaisselle avant votre visite en magasin. Il suffit, pour cela, d'adresser un mail ou un coup de téléphone à l'enseigne. "Si un client est contrôlé, il faudra qu'il présente une preuve écrite prouvant qu'il vient retirer une commande : courrier, email ou SMS indiquant que la commande est arrivée", explique l'enseigne à Business Insider. Seul le retrait de commande est autorisé : les consommateurs n'ont pas le droit de commander directement leur produit sur place. Ce qui paraît possible dans d'autres magasins...

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.