Ecouter l'article :

L'enseigne demande à ses clients de ne pas consommer du poulet rôti achetée la semaine dernière. Découvrez les magasins concernés par ce rappel.
Lidl : du poulet rôti rappelé en urgenceIstock

Regardez bien dans votre frigo. Si vous faites régulièrement vos courses chez Lidl, ce rappel peut vous concerner. Comme l’explique Capital, citant le site Oulah, l’enseigne de la grande distribution demande à ses clients de rapporter du poulet rôti. Le rappel concerne le produit dont le code-barre est 4334035331744 et dont la date limite de consommation est fixée au 3 novembre prochain. Il s’agit du lot A077142.

Poulet rappelé chez Lidl : que faire si on est concerné ?

Ce poulet a été commercialisé la semaine dernière, entre le mercredi 14 octobre et le lundi 20 octobre 2020. Prudence donc si vous avez fait vos achats ce week-end et aviez prévu de consommer ce poulet… Lidl rappelle en effet ces poulets rôtis pour présence de Listeria monocytogènes. Il est donc conseillé de ne pas consommer la viande et de rapporter le produit au plus vite dans le magasin où vous l’avez acheté. Pas de panique si vous avez perdu le ticket de caisse, vous serez remboursé même sans pouvoir le fournir.

Le site Oulah a mis en ligne la liste des nombreux magasins concernés par ce rappel. Bourg-en-Bresse, Troyes, Monluçon, Caen, Honfleur, Angoulême, Royan, Bourges, Vierzon, Brive, Dijon, Bergerac, Besançon, Rennes, Tours, Grenoble, Cholet, Nantes,Reims, Laval, Nancy, Roubaix… De très nombreuses villes sont concernées. Pensez donc à regarder dans votre réfrigérateur et à prendre vos dispositions. D’après l’Institut Pasteur, certaines populations sont plus à risque face à la Listera monocytogènes. Il s’agit des femmes enceintes, des nouveaux nés mais aussi des personnes de plus de 70 ans.

LMNP : La solution simple pour économiser de l'argent ! Téléchargez votre guide GRATUIT LMNP

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.