Si la crise sanitaire a eu un lourd impact sur certains secteurs et le marché du travail, la grande distribution semble tirer son épingle du jeu. Afin de vérifier son attractivité, le cabinet de recrutement PageGroup s'est penché sur les salaires et demandes des entreprises pour divers postes de l'alimentation, consommation et commerce. Détails.
Grande distribution : hôtes de caisse, chefs de rayon… Combien gagnent-ils vraiment ?

Gel des recrutements, effondrement du travail temporaire, chômage partiel En 2020, le marché de l’emploi a été fortement chamboulé en raison de la crise sanitaire. A quoi doit-on alors s’attendre dans les mois à venir ? Le cabinet de recrutement PageGroup a étudié la question et édite un rapport spécial à ce sujet : "Impacts de la Covid-19 sur l’emploi".

"Selon une récente étude menée auprès des clients de nos cabinets, seules 50% des entreprises qui prévoyaient de recruter en 2020 maintiennent leurs recrutements, tandis que 25% attendent plus de visibilité sur la conjoncture économique. Avec dans le rétroviseur la possibilité d'une deuxième vague, la reprise reste donc globalement prudente", détaille le cabinet spécialisé.

Les secteurs ont toutefois été inégalement touchés par la crise.

Grande distribution : elle tire son épingle du jeu

Faisant partie des commerces essentiels à la vie de la nation, les magasins de la grande distribution, ouverts durant le confinement, ont pu faire face à la crise. Le rapport du cabinet PageGroup sur l'année 2019 et le premier semestre 2020 le démontre, puisque les salaires sont restés stables.

Qu’en est-il en revanche du recrutement ? Les postes les plus demandés par les entreprises du secteur en 2020 sont : les directeurs de magasins, les employés libre-service ou hôtes et hôtesses de caisse.

Quid de leurs rémunérations ? Les chiffres annoncés dans le diaporama ci-dessus, compilés par les experts du recrutement, correspondent à des rémunérations annuelles moyennes brutes, fixes, pour la région parisienne(hommes et femmes confondus), et en fonction de l’ancienneté.

Pour les emplois en Province, une décote doit ainsi être appliquée :

  • de 0 à -15 % dans le sud-est
  • de -6 à -16 % dans la moitié ouest
  • de -8 à -18 % dans le nord et l’est de la France

Découvrez également le niveau d'attractivité des postes, selon les volume d'offres disponibles (une étoile correspond à une faible demande de la part des entreprises et trois étoiles indiquent une demande élevée).

 

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.