Comme tous les mois, les tarifs du gaz seront bientôt revus. En octobre, ils augmentent considérablement. Voilà ce à quoi il faut vous attendre.
Gaz : explosion des tarifs au mois d'octobreIstock

Cela n’a sans doute rien d’une surprise. Comme tous les mois, ou presque, le prix du gaz grimpe. Il faudra aussi composer avec cette augmentation de tarif en octobre. Fort heureusement, elle survient dans un climat de baisse générale, précise France Bleu, puisque au global le prix du gaz a baissé de 14,7% depuis le 1er janvier 2019.

D’après la Commission de régulation de l’énergie, l’organisme en charge du contrôle de la consommation et de la vente d’énergie, Engie va monter ses tarifs dès le 1er octobre, de 4,7% pour le gaz.

Dans le détail, cette hausse des prix ne concernera pas toutes les Françaises et tous les Français de la même façon. "Cette augmentation est de 1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,6% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,9% pour les foyers qui se chauffent au gaz", affirme le régulateur dans un communiqué diffusé ce lundi 29 septembre 2020 et relayé par France Bleu.

Pourquoi augmenter les tarifs en octobre ?

Si douloureuse puisse-t-elle sembler, cette hausse n’a rien d’une surprise : elle avait plus ou moins été annoncée en juin. A l’époque, la CRE alertait sur des fortes hausses en deuxième moitié d’année, provoquées par les différents rebonds des cours. 

Aujourd’hui elle insiste : la hausse est due notamment à "la forte demande, à l’approche de l’hiver, en Asie, aux Etats-Unis et en Europe".

Pourtant, elle a tout de même été lissée par la CRE qui a mis en place un mécanisme visant à réduire les hausses de prix. Sans, souligne France Bleu, il aurait fallu payer jusqu’à 7% de plus...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.