Sommaire

Epargne : tous les placements sont-ils touchés ?

Les plans ouverts depuis le 1er janvier 2018 ne rapportent que 1% et sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) à 30%. Fiscalité déduite, c’est 1% de pouvoir d’achat perdu tous les ans. Un comble ! Les épargnants sont confrontés à des prix au m² en hausse et à une épargne immobilière fondante. Ce n’est pas la situation idéale quand on cherche à acquérir un logement !

Ce qui vaut pour les produits d’épargne réglementée vaut aussi pour les placements non régulés. Les livrets bancaires qui délivrent environ 0,30%/ an sont taxés au PFU. Une fois la fiscalité et l’inflation prises en compte, l’épargne perd 2% de leur valeur à chaque révolution calendaire !

Cette situation concerne aussi l’assurance vie : les sommes placées sur un fonds en euros ne préservent plus le capital investi. Selon les contrats, les assurés perdent jusqu’à 1,15% % de pouvoir d’achat chaque année. Seuls les supports en Unité de compte, placés en bourse, rapportent plus que l’inflation. Mais les retours de bâton peuvent être soudains et spoliateurs comme le prouve le coup de tabac boursier de la mi-octobre 2018.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.