Sommaire

Inflation : une nouvelle catastrophique pour les épargnants ?

C’est une nouvelle catastrophique pour les épargnants. L’intérêt d’un placement financier doit être jugé selon 2 critères : son rendement et la préservation du capital investi. Pour qu’il soit intéressant, il faut que le taux d'intérêt de ce placement dépasse celui de l'inflation. Ce n’est plus le cas et les investisseurs boivent la tasse.

Pour soutenir l’économie, les banques centrales (BCE, Fed, etc.) ont fait chuter les taux d’intérêt au ras des pâquerettes. Cette baisse fait l’affaire des emprunteurs qui peuvent contracter un crédit immobilier sur 15 ans autour de 1,30% avec un taux plancher à + ou - 0,70% pour les meilleurs dossiers. En revanche, ces taux rikiki sont négatifs pour les investisseurs : pour la plupart des placements, que des clopinettes, si on fait exception des placements boursiers, très risqués.

A quoi bon ? Les promesses de rendement sont si faibles que les Français ne se donnent même plus la peine de placer leurs économies : selon le baromètre de la banque de France, près de 440 milliards d’euros dorment sur des comptes courants. Les Français ont déjà perdu 8 milliards d'euros en pouvoir d'achat depuis le début 2018 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.