Avec force de détails, ces escrocs se font passer pour vos proches afin de mieux vous délester. Soyez vigilants.
Attention aux arnaqueurs qui épluchent la boite mail de vos proches pour vous piéger !Istock

Une fois de plus, ces vilains malandrins ont décidé d’usurper une identité pour vous escroquer. Cette fois-ci, cependant, ils ne prétendent pas être un agent de police ou de tout autre corps de la fonction publique : ils ont prévu quelque chose d’ô combien plus personnel. Et donc, par essence de potentiellement plus efficace. Sous réserve, cela va de soi, de réussir à établir une véritable connexion. Ce que certains parviennent à faire, explique le portail Yahoo, sur la base des informations de L’Est Républicain.

Tout se passe à Toul, une petite commune de Meurthe-et-Moselle. Un homme, dont l’identité et l’âge ne sont pas dévoilés, a bien failli perdre un millier d’euros après une tentative d’arnaque particulièrement efficace. 

Le mode opératoire, en soi, n’a rien d’exceptionnel : les malfrats ont usurpé l’identité de sa nièce et ont prétendu avoir besoin d’argent. Cela étant, et c’est important de le noter, ils sont passés par le canal écrit pour contacter l’oncle. Début novembre 2020 - en plein milieu de la deuxième vague de la pandémie, donc -, la victime de ces escrocs a donc reçu un courriel supposément écrit par sa parente.

Arnaque : comment convaincre une victime avec un mode opératoire aussi éculé ?

En soi, rien de bien surprenant… sinon la multitude de détails que les escrocs sont capables de fournir. Ils savent par exemple ou habite la jeune femme et s’en servent pour convaincre la victime. Sans grande surprise, le mail envoyé n’a rien d’une visite de courtoisie. Elle a besoin d’argent de toute urgence et n’hésite pas à le faire savoir. Plus étonnant : elle réclame six virements différents ; mais cela ne suffit pas à mettre la puce à l’oreille de son oncle.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.