Certains députés de la majorité estiment qu'il est nécessaire de venir en aide aux Françaises et aux Français que la crise a placés en situation de télétravail. Ils projettent donc la mise en place d'un forfait pouvant monter jusqu'à 600 euros.
Allez-vous bientôt toucher 600 euros de plus par an ?Istock
Sommaire

Du nouveau côté impôt & télétravail ? La crise sanitaire aura pesé - elle continue d’ailleurs à le faire, potentiellement - sur le portefeuille des Françaises et des Français. Les temps sont durs : au moment du premier confinement, la mise au chômage partiel d’un nombre conséquent de salariés a mécaniquement engendré la baisse de leurs ressources. Cela s’est aussi caractérisé par des cotisations moins élevées pour l’Agirc-Arrco, qui s’est donc retrouvé contraint de sous-revaloriser les pensions de retraite de ses assurés, ainsi qu’a déjà pu l’expliquer Planet. Puis est survenue l’inflation. Les prix de l’énergie ont grimpé, accompagnés de ceux du carburant et même de certains produits de la vie courante. Autant dire que la situation devenait difficile. 

Pourtant, ces charges sont loin d’être les seules qu’il leur aura fallu soutenir. Il faut aussi parler de tous les frais engagés dans le cadre du télétravail. Ces frais varient grandement d’un salarié à l’autre, a d’ailleurs fait savoir le cabinet ConvictionsRH, qui a mené l’enquête : pour un salarié habitant dans un logement de 50m² environ et se chauffant au gaz, le coût de revient est possiblement assez faible. Sans matériel spécifique à acheter, il faudra compter environ 13 euros par mois. A l’inverse, une travailleuse vivant dans un appartement de 200 m² qu’elle chauffe à l'électricité paie mensuellement 174 euros environ. C’est pour faire face à ce problème que certains députés de la majorité suggèrent la mise en place d’un forfait télétravail.

Forfait télétravail : les Françaises et les Français paieront-ils bientôt moins ?

C’est Frédérique Lardet, députée Les Républicains de Haute-Savoie qui est à l’initiative de cette proposition de loi, déposée le 16 novembre 2021. Le texte, précise Dossier Familial, a été co-signé par 39 députés. Il pose la question de la prise des frais de télétravail par les employeurs et de la fiscalité associée à de telles situations. L’idée qui sous-tend ce travail est d’aller plus loin que le seul cadre légal encadrant aujourd’hui le télétravail. Ce qu’il faut retenir.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.