28 802 vues

Il n'y a "pas de polémique à avoir", a assuré la mairie de Paris. Pourtant certains des opposants à Anne Hidalgo n'hésitent pas à parler de scandale. En cause ? Un vol en hélicoptère qui fait suite à celui, déjà controversé, en falcon. Là encore, la mairesse partait assister au tour de France. "100 tonnes de kérosène, soit l'équivalent de 12 millions de km en voiture diesel", a critiqué un allié de Benjamin Griveaux, l'un des principaux rivaux d'Anne Hidalgo. D'autres ont pointé du doigt une certaine hypocrisie de l'élue, ouvertement engagée dans un combat pour l'écologie. La mairie a rejeté toute responsabilité et rappelé qu'elle n'avait pas choisi de faire affréter ces vols.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.